«

»

Sep 27

Imprimer ce Article

Changement de rythme

© digitizedchaos.com

Je viens de publier un essai qui, je l’espère, permettra d’initier ou de simplement nourrir une réflexion chez celles et ceux qui prendront le temps de le lire. Joie! Ce si bel événement et les activités de promotion qui l’entourent, bousculent l’équilibre que j’avais atteint et confrontent cette belle sagesse que m’inspirent les autres rapports au temps explorés dans mon livre. Voici donc que s’annonce une nouvelle saison… Toutes les personnes en train de démarrer leur entreprise me comprendront!

Ce changement de rythme m’amène donc à en observer les répercussions sur le tissus vivant et fragile de mon temps écosystème. Oui, l’horaire habituel est bousculé, oui, il y a trop de choses à faire, si je ne fais qu’ajouter mes nouvelles activités à ce que je faisais déjà. J’aurai besoin de choisir, élaguer et étaler mes projets… Mais pour l’instant, je me permets une parenthèse dans le temps. Et  j’observe afin de faire un meilleur choix.

Pour l’instant, j’ai besoin de considérer que chaque pas que je fais est nécessaire en lui-même: je ne peux pas en faire deux à la fois, ni faire de saut en longueur. Le rythme de mon pas est celui d’une personne humaine, ni plus ni moins. Et chaque pas me mènera au suivant, inutile de vouloir marcher plus vite.  Je n’irai pas plus vite.

Enfin, j’ai à considérer mon temps comme une belle spirale. Je l’ai dit et redit: la création — qu’il s’agisse de créer une œuvre d’art ou une entreprise — prend du temps et quelques circonvolutions dans notre itinéraire… Ce blogue est imparfait, ma visibilité sur le Web est imparfaite, mes communications sont imparfaites.  J’aurai à remettre 100 fois sur le métier mon ouvrage.

Cette semaine j’ai lu une belle image.  La voici: courir dans le train ne nous fera pas arriver plus vite à destination, cela nous fera juste manquer la beauté du paysage*… Le paysage, autour de moi, est fantastique. Je suis dans le pays que j’ai toujours voulu visiter, un rêve réalisé.   Mais suis-je trop occupée à courir?

Bon, aujourd’hui, je décide de m’asseoir sur une banquette et de profiter…  Tout ces « à faire », tous ces projets finiront bien par se concrétiser, puis s’améliorer, puisque j’y travaille chaque jour. Je prends le temps de savourer ma vie de maintenant et je choisis de faire confiance à mon ami le temps…

PS: Je reviendra sous peu sur le temps écosystème et le temps spirale.

* LAPLANTE, Laurent. « Entrevue avec Charles E. Caouette. Vivre sa vie pour la réussir», RND, no 99, janvier 2001, p. 22.

Lien Permanent pour cet article : http://christinelemaire.com/2011/09/27/changement-de-rythme/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>