«

»

Sep 29

Imprimer ce Article

Le temps est multiple

© CLemaire

Aujourd’hui, j’y vais de mes convictions : le temps est multiple, le temps est généreux, le temps est vivant.

Le temps est multiple

Nous avons l’habitude de considérer le temps comme une ligne droite. Le jour de notre naissance, cette ligne était un point dans l’espace temporel. Puis elle s’est lentement dessinée pour s’acheminer vers le jour d’aujourd’hui. Demain, la ligne se poursuivra et ce, jusqu’au moment de notre mort.

C’est ce que nous appelons le temps linéaire. C’est le temps privilégié par notre société. Le temps des avions à prendre, le temps des rendez-vous chez le dentiste, le temps des émissions de télé à regarder. C’est surtout le temps géré dans le monde du travail, le temps de l’organisation.

Or, il existe bien d’autres visions du temps, et bien d’autres façons de le vivre. Nous, de l’Amérique du Nord, avons tendance à l’oublier. Mais les philosophes, les sagesses spirituelles et les différentes cultures nous parlent de ces autres façons de vivre le temps.

Le temps est généreux

Nous avons l’habitude de compter le temps. Et cette mesure incessante nous fait oublier que le temps, par quelques miracles, peut se multiplier, se gonfler, s’épanouir.  Si nous sommes capables de sentir le temps rétréci, le temps précaire, le temps avare, pourquoi ne serions-nous plus capable de ressentir le temps généreux, le temps à double fond ?

Parce que nous manquons d’entraînement. Nous sommes tellement habitué-e-s de considérer le temps comme une ressource rare à exploiter au maximum que nous voyons tout notre temps — et toute notre vie — de la même façon.  Déformation professionnelle!

Le temps est vivant

À force de considérer les cases de nos agendas, nous en sommes venus à considérer le temps comme une armoire dans laquelle nous rangeons des objets: nos activités, nos choses à faire.

Or le temps est un jardin. Il est vivant. Ce que nous y plaçons vit, exulte ou étouffe. Tout ce que nous y mettons réagit au climat, à la température. Comment pouvons-nous expliquer autrement que le travail envahisse nos vies? Comment pouvons-nous expliquer autrement que le deuil, la tristesse ou la joie influence nos journées?  Le temps est vivant…

Dans ce blogue, nous explorerons ensemble les textures du temps multiple, généreux et vivant. Et nous verrons surtout les conséquences concrètes que cet élargissement de notre perspective temporelle peut amener dans nos vies quotidiennes.

Lien Permanent pour cet article : http://christinelemaire.com/2011/09/29/le-temps-est-multiple/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>