«

»

Oct 06

Imprimer ce Article

Dire merci, d’abord

© CLemaire

Nous entrons dans la fin de semaine de l’Action de Grâce. Cette fête est étroitement liée aux cycles de la nature et, si elle précède celle des Américains c’est assez simplement parce que nous habitons plus au nord.  La terre nous offre son chant du cygne et nous donne ses fruits en surabondance, avant de commencer à se préparer au grand repos de l’hiver.

Pour des raisons que je vous expliquerai bientôt, j’ai l’habitude de consacrer le mois de novembre aux bilans de fin d’année. Et je m’émerveille, dans ce contexte, de la grande sagesse que nous enseigne cette belle fête d’octobre:  dire merci, d’abord…

Que nous soyons professionnels, travailleurs autonomes, retraités ou parents à la maison, cette activité de regard en arrière  afin de faire le point sur l’année qui s’achève est toujours porteuse de leçons.  Qu’ils soient très succincts ou plus fouillés,  ces bilans et ces évaluations nous permettent de prendre conscience du chemin parcouru et, si besoin est, de corriger notre trajectoire.

Mais avant de départager ce qui a bien été de ce qui a mal été, les réussites des échecs, les belles expériences des moins bonnes, les moments de joie des moments de tristesse; avant de faire l’inventaire de nos apprentissages et de nos expériences, bref, avant de débuter ce travail d’analyse très rationnel,  il convient de préparer son cœur et son âme.

Car tout ce que nous aborderons de nos vies personnelles et professionnelles, doit se faire avec un cœur reconnaissant.

Un cœur reconnaissant est grand ouvert et, ainsi, il ne perd rien de ce que nous avons vécu.  Du bon comme du mauvais,  il tire un enseignement.  Accueillir notre réalité telle qu’elle est, avec respect et lucidité, avant de juger et d’analyser, dire merci à la vie tout simplement parce que nous avons été vivant et en marche, voilà un acte de sagesse. Le cœur ouvert et reconnaissant nous permet d’accueillir l’expérience dans tout  ce qu’elle a à nous offrir: la fierté de nos réussites, la joie des beaux souvenirs, les leçons reçues et les deuils accomplis. Il permet d’apprendre de tout cela afin de raffermir notre pas sur la route de notre vie.

Ainsi, l’Action de Grâce est la première fête du processus de bilan d’une année qui s’achève… Elle en ritualise la toute première étape, nécessaire, essentielle:  dire merci.

Que ce weekend de l’Action de Grâce soit pour vous un moment de lucidité et de bienveillance et que la gratitude devant la Vie ne vous quitte pas du mois d’octobre!

Lien Permanent pour cet article : http://christinelemaire.com/2011/10/06/dire-merci-dabord/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>