«

»

Jan 08

Imprimer ce Article

Les Mages

De tous les personnages de la Nativité, les rois mages sont mes préférés. C’est à eux que je m’identifie. Ils sont riches, éduqués; ce sont des rationnels, des esprits scientifiques. Et ils sont en marche.

Voici ce que les mages pourraient nous enseigner :

« Nous étions à la fine pointe des savoirs de notre temps; en tant que scientifiques, nous avions contribué à les créer. C’est pourquoi, lorsque nos calculs nous ont indiqué sans l’ombre d’un doute que les astres s’alignaient pour nous conduire là où était né un roi, nous n’avons pas hésité un instant et nous avons pris la route.

Comme pour vous, gens du XXIe siècle, notre volonté s’est transformée en projet, qu’il a fallu planifier et organiser. Mettre en route une caravane, cela demande de rassembler des chameaux, des serviteurs, des vivres et des abris. Et le jour du départ, toutes ses ressources doivent se retrouver en un même lieu, en bonne condition et prêtes à partir. Nous avons tout dirigé, tout coordonné.

Il a aussi fallu déterminer un itinéraire. Les étoiles, c’est excellent pour guider, mais encore faut-il savoir où trouver les oasis. Nous vérifiions tous les soirs notre plan.  Nous étions passés maîtres dans ces exercices que vous appelez la rétroaction, le contrôle, le feed back; car le moindre écart risquait de nous faire perdre des jours d’efforts.

Vous voyez, nous ne sommes pas si différents de vous. Nous avions le savoir et l’argent, deux éléments qui, encore dans votre monde, sont garants du pouvoir.

Mais, imaginez un instant que nous nous soyons fixés ce que vous appelez un « objectif »?

Évidemment, nous étions motivés : nous avions soif de connaître. Toutefois, comme Christophe Colomb après nous, nos calculs minutieux ne pouvaient pas nous garantir que nous atteindrions notre but; il fallait avoir la foi. Et si les évangélistes racontent la visite des bergers et la nôtre à la suite, certains exégètes ont évalué à trois années la durée de notre parcours.

Imaginez surtout que nous nous soyons fixés un objectif « spécifique ». Nous nous attendions à trouver un roi, comme nous! Si nous nous étions accrochés à une image précise, nous aurions pu conclure que nous avions fait fausse route, nous aurions pu nous désoler : tout ça pour ça? Jamais nous n’aurions osé imaginer la mesure de notre découverte.

Mais nous n’avions pas d’objectif. Nous avions une volonté immense, des ressources et des talents. Mais nous n’avions pas d’objectif.

Nous acceptions de ne pas avoir un contrôle absolu sur notre « résultat ». Le fruit de tout ce travail était de nous, mais il était, aussi, différent de nous, puisque nous avions permis aux étoiles d’y participer.

Nous avions un cœur ouvert. Nous n’avons pas laissé notre savoir nous obstruer la vue. Notre richesse n’avait pas éteint notre humilité par rapport aux mystères de ce monde.

Si nous avions eu un objectif, personne, à votre époque, ne se souviendrait plus de nous. »

 

Lien Permanent pour cet article : http://christinelemaire.com/2013/01/08/les-mages/

(2 commentaires)

  1. Monique Hamelin

    Quel beau début d’année!
    La première chose qui me vient à l’esprit, les mages avaient la foi, mais surtout une confiance en eux, en leur capacité d’accomplir ce en quoi ils croyaient ou visaient. Ils ont gardé l’esprit ouvert, mais ils croyaient, ils avaient confiance qu’ils allaient réussir leur périple.
    Elle nous manque trop souvent cette confiance, à nous les femmes.
    Pour 2013, je nous souhaite d’avoir plus souvent confiance en cette lueur qui est là. J’ai souvent trouvé qu’en étant ouverte à ce qui pourrait arriver, même si je n’avais pas imaginé ou rêvé la suite, les retombées sont très
    positives.

    1. Christine Lemaire

      C’est bien vrai! L’assurance et la confiance en soi sont plus naturelles chez les hommes savants et privilégiés (surtout à cette époque!), Cela n’en fait pas pour autant des gens arrogants. Nous devons nous en inspirer! Bonne année à toi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>