«

»

Fév 12

Imprimer ce Article

Recommencer

CC CLemaire

CC CLemaire

Certaines périodes de l’année sont propices à l’arrêt et à l’introspection. Elles nous offrent des moments privilégiés pour amorcer une démarche ou la reprendre là où nous l’avions laissée. Le carême, une fois débarrassé de son caractère dévot, morose et poussiéreux, est vraiment une belle occasion pour cela : il a cours dans un temps où l’hiver exulte juste avant de laisser sa place au printemps. Un temps où la nature semble s’attarder sous la neige, comme nous le ferions sous la couette par un beau dimanche. Un temps propice au silence.

Dans un joli texte printanier, la blogueuse Courtney Carver*, proposait l’année dernière, de nous inspirer de la nature pour « recommencer ». Elle évoque tout ce que nous avons laissé tomber par manque d’assurance ou de persévérance. Elle nous propose de donner une autre chance à quelqu’un, à une relation, à une discipline ou à nous-mêmes.

«  Si vous écriviez un roman mais l’avez abandonné, reprenez-le ou recommencez-le. Si vous vouliez payer vos dettes et que vous vous êtes découragé, recommencez. Si vous aviez pris une bonne habitude mais que vous n’avez pas tenu; recommencez. »

« Si, poursuit-elle, recommencer signifie admettre la défaite, s’il s’agit de demander pardon ou demander de l’aide, faites-le. »

Elle nous fait remarquer que lorsque nous recommençons, nous nous retrouvons bien rarement à la case départ, puisque l’expérience acquise nous a aguerris. À la lumière de ce que nous avons appris, nous pouvons recommencer, mais autrement, en adoptant une nouvelle attitude, une nouvelle stratégie, bref, en essayant autre chose.

Dans ce texte, l’auteure s’inscrit tout à fait dans une perspective de temps en spirale. Un temps qui n’avance pas en ligne droite mais suit fidèlement la courbe de nos expériences. Un temps qui tient compte de ce que nous sommes, de nos forces et de nos faiblesses, de nos peurs et de notre courage. Un temps qui nous donne une autre chance, qui ne nous menace jamais d’être irrémédiable. Un temps qui nous permet de faire des erreurs sans besoin d’en avoir honte, bien au contraire.

Ce n’est que dans ce temps-là, le temps clément et bienveillant de la spirale, que nous pouvons amorcer une démarche de travail sur nous-mêmes, parce que ce sont les plus longues et les plus difficiles.

Le temps linéaire dévalorise ce qui n’avance pas assez vite, ce qui tarde à progresser. Il dédaigne ce qu’il n’arrive pas à mesurer. Le temps en spirale, lui, ne mesure pas mais il respecte et soigne. Il  honore l’effort et la noblesse de chacun de nos pas.

Durant ce carême, j’ai l’intention de reprendre la route de ma spiritualité, domaine si souvent délaissé comme un jardin qu’on abandonne aux ronces. Dans la bienveillance d’un temps en accord avec mon rythme, un temps respectueux de mes errances et de mes hésitations.

Je recommence…

 

 

* « Start over », Be more with less, 5 avril 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://christinelemaire.com/2013/02/12/recommencer/

(3 commentaires)

  1. Monique Hamelin

    Merci de ce rappel que nous pouvons recommencer sans avoir à penser qu’il y a eu défaite. Nous avons tendance à oublier que nous avons fait des acquis avant d’avoir abandonné quelque chose, quelle qu’en soit la raison.
    Oui, je vais profiter de la fin de l’hiver, ce temps où la lumière se fait plus présente et qui me redonne de l’énergie afin de reprendre différents projets d’écriture et surtout d’exercices. Une petite marche rapide au quotidien et au moins une fois dans la semaine, un détour par la piscine.

  2. Durocher, Jeannine

    Je recommence . Toujours la même résolution! tenue et partiellement moins tenue mais qui me fait sûrement avancer.

  3. Lise Durocher

    Je pense qu’.on recommence toujours à partir de ce que nous avons vécu et expérimenté;donc un peu mieux, ,un peu plus plus proche de notre idéal.
    Ça me fait penser à ma petite- fille qui venait de perdre son emploi sans trop savoir pourquoi on l’avait remerciée. Je lui disais ; Tu as vécu une expérience , une expérience plate à vivre , mais une expérience qui t’a enseigné quelque chose . Donc c’est positif. Et elle a recommencé ailleurs et en mieux.
    Oui en ce moment , moi aussi je recommence .Je réfléchis sur ma foi plus que je ne l’ai jamais fait . et je pense que je gagne un peu plus chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>