«

»

Sep 03

Imprimer ce Article

Bonne rentrée!

Gelato CC shortorderdad.com

Gelato
CC shortorderdad.com

Ce matin, en reprenant mon ordi pour vous écrire ce premier blogue de l’année, je me suis demandé ce que j’avais bien pu faire de mon été. De fait, je m’étais promis de faire un ménage de tous les textes ébauchés pour ce blogue, de structurer un peu tout cela, de planifier, quoi. Or, je n’ai touché à rien.

Il arrive souvent que devant un projet « non réalisé » et qui nous tient pourtant à cœur, nous nous demandions ce qui a bien pu nous empêcher de le réaliser. Il arrive aussi que nous nous reprochions notre manque de volonté ou d’organisation.

Dans la perspective du temps écosystème, l’observation de notre temps devient une manière d’être, une seconde nature ou une « position » que nous pouvons adopter à tout moment. La jardinière temporelle ne contemple pas son jardin en début de saison seulement, elle y marche tous les jours. Elle observe. Car si elle veut que le temps lui livre ses secrets, il faut bien qu’elle l’écoute, qu’elle le regarde vivre et qu’elle le ressente.

Le journal ou l’agenda « coloré » est l’outil privilégié de cette observation*. D’abord, il vient nous rappeler que le temps que nous voulions passer à réaliser ce fameux projet n’a pas été « perdu ». Ensuite, il nous replace dans la réalité de nos contraintes et des événements de notre vie. Enfin, il est la base d’une compréhension plus approfondie de notre temps. Car, soit il nous permet de faire la paix avec cette réalité, soit il nous indique des pistes pour changer les choses. Écrire permet de ne pas oublier.

Pour ma part, je me livre chaque matin à un bilan de la veille : je revois les « ancrages » que sont mes activités du quotidien, puis je passe en revue les «  à faire » que j’ai réussi à accomplir. Je note le niveau de mon énergie, les fluctuations de mon moral, les émotions vécues etc. Enfin, je me demande lesquelles de mes actions m’ont permis de toucher à l’essentiel. Ces dernières sont rarement planifiées; ce sont surtout des surprises, des conversations, des sourires échangés, un émerveillement subi, un moment fugace de paix profonde.

Ainsi, chaque jour, je prends conscience de la richesse de ma vie. Je ne saisis pas seulement ce que j’ai fait, je vois que j’ai vécu. Ce temps de bilan est un temps « spirituel » avant d’être un temps « évalué ». Il n’est pas rare qu’il m’amène à dire merci.

Alors, qu’est-ce que j’ai fait de mon été ? J’ai mangé des gelati à Rome et je me suis émerveillée de pouvoir embrasser d’un seul regard les Invalides, la tour Eiffel et le Penseur de Rodin.  J’ai corrigé mon manuscrit à paraître dans quelques jours, j’ai rassuré ma fille qui entre au secondaire cette année. J’ai beaucoup lu. Et j’ai longuement muri ce que j’avais le goût de faire de ma vie pour les prochaines années… Je vous en reparlerai…

 

 

* Voir : La surchauffe de nos agendas. Vivre le temps autrement, Fides, 2013, p. 90 et suivantes.

 

Lien Permanent pour cet article : http://christinelemaire.com/2013/09/03/bonne-rentree/

(2 commentaires)

  1. Lise Durocher

    Tu as profité de la vie, et tu le méritais bien . Tu as vécu des moments à double-
    fond et tu les as savourés à pleine jeunesse encore, avec tes jeunesses autour de toi
    Bravo!.

  2. Monique Hamelin

    Quelle rentrée! Quelle belle idée que ce bilan de la veille et pas juste une fois l’an. Oui, il faut apprécier les petits et grands moments de la vie et pas que rayer ce qui est fait de la liste à faire.
    Voir à chaque jour comment je touche à l’essentiel de et dans ma vie. Cela permet de se recentrer sur les vrais valeurs.
    Cet été, un livre posthume de Marie Cardinal intitulé « L’inédit », m’a rappelé quelque chose d’essentiel. Je cite: »ça devrait être un honneur d’être appelée féministe. Le féminisme c’est la trace des femmes. Une trace spécifique qui peut se lire dans l’histoire de l’humanité. Encore faut-il,avoir le désir de la lire. Encore faut-il avoir le courage de penser que cette trace est importante. » (P.17)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>