Skip to content
Chargement de la page ...
+1 (514) 767-4596 info@christinelemaire.com
CLemaire int

Pourquoi réfléchir sur votre temps?

Chaque personne entretient avec le temps une relation singulière, parfois positive, mais trop souvent difficile. Ce temps que l’on cherche à contrôler, peut sembler vide en dépit du fait que, le plus souvent, il soit plein à craquer. Il glisse entre les doigts, indifférent aux états d’âmes de celui ou celle qui « l’utilise ».

Lorsque ces sentiments émergent, ils créent du mal-être, de l’anxiété, voire de la détresse psychologique. On nous dit alors qu’il faut apprendre à gérer son temps, afin de mieux fonctionner dans une société exigeante. Une bonne méthode de gestion du temps créerait un sentiment de maîtrise et de profonde satisfaction. Gérer le temps apporterait le bonheur.

Vous avez essayé: cela n’a pas fonctionné. Du moins, pas à la hauteur de vos attentes.

Or, aucune méthode de gestion du temps ne peut vous convenir parfaitement: elle ne convient parfaitement qu’à celui ou celle qui l’a inventée. L’aménagement du temps qui vous conviendra sera donc celui que vous aurez élaboré vous-mêmes. Celui qui respectera vos valeurs, vos désirs et vos projets de vie. Mais, surtout, celui qui tiendra compte de votre énergie et de vos limites.

Voilà pourquoi une réflexion sur le rapport au temps est nécessaire.

Comment changer votre relation au temps?

Nous vivons dans une société qui entretient avec le temps une relation toxique. Serait-il possible de cesser de le considérer comme une ressource à exploiter de façon essentiellement productiviste? Pourrions-nous plutôt y vivre comme dans un environnement temporel? Un milieu de vie qui susciterait notre curiosité et avec lequel nous aurions à dialoguer de manière respectueuse de ce qu’il est, c’est-à-dire beaucoup plus riche et complexe que ce que l’horloge peut nous en dire?

Comme la Nature, le temps, pour devenir bienveillant, a besoin que nous cessions de constamment le contrecarrer, le violenter, lui résister. 

Il est possible d’être efficace, sans que la productivité soit la guide suprême en toutes choses. Sans qu’elle s’impose comme l’ultime exigence, la seule manière d’être. Sans qu’elle s’infiltre jusqu’à vos moments intimes, qui appellent simplement un abandon au seul fait d’être en vie.

Il s’agit donc d’élargir la perspective et laisser au temps la possibilité de se dévoiler.

Le temps est vivant, multiple et généreux

Voilà l’expérience que je cherche à documenter, approfondir et communiquer depuis plus de 30 ans. Deux livres en ont fait état, ainsi qu’une thèse de doctorat. Ce site web est une autre contribution à la mise au monde de ce nouveau paradigme, cette fois en dialogue avec vous, lectrices et lecteurs.

Affirmer que le temps est vivant, c’est l’observer et le comprendre comme un écosystème qu’il faudra cesser d’exploiter, pour plutôt le respecter, le protéger et en faire notre allié.

Affirmer qu’il est multiple, c’est voir qu’il est traversé de flux d’énergies, secoué par nos émotions, souvent maltraité, éternel quand on réussit à toucher la beauté du monde, puissant de tous nos temps emmêlés.

Le temps demande que nous le vivions autrement! Ce n’est qu’à cette condition qu’il devient généreux!

BLOGUE

Découvrez mon blogue ! Vous y trouverez plus de 150 articles sur le temps.

Le temps, le sens et les repères

Jeudi le 19 avril 2018, j'ai fait partie d'une table ronde portant sur la question…

En savoir plus ...
temps jachère repos

Temps de jachère

D’abord, laissez-moi vous souhaiter, chères lectrices, chers lecteurs, une excellente année 2016. Alors que tous…

En savoir plus ...
Back To Top